Le guide de votre bien-être à domicile

Cosmétique naturel

Actualités

Tendance : place à la « slow cosmétique »

Inspirée du mouvement « Slow Food » reconnu pour la cuisine saine et éthique, la slow cosmétique vante les atouts de cosmétiques naturels et leurs effets sur le corps et l’environnement. A l’origine du terme « slow cosmétique », Julien Kaibec est un adepte de beauté et de cosmétique naturel qui propose des formations en aromathérapie à travers la France et la Belgique.

Un juge de la beauté

Pour faire face aux abus des importants groupes de cosmétiques et les publicités mensongères des produits phares qui utilisent le greenwashing même si leurs produits ne sont pas vraiment écologiques et responsables, Julien Kaibec dresse un tribunal de la beauté sur sa chaîne YouTube. Il espère ainsi décourager les groupes de cosmétiques qui vendent des illusions aux consommateurs toujours prêts à dépenser plus d’argents pour rester jeunes et paraitre plus beaux.

Slow cosmétique : des principes

A la fois simples et faciles à comprendre, les principes de la slow cosmétique se basent sur la connaissance, le bon sens et l’éthique. Autrement dit, le secret réside dans une parfaite connaissance de la peau, du fonctionnement et des besoins pour réaliser des cosmétiques naturels avec des formulations fait-maison.

Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps, le slow cosmétique autorise également les produits de beauté labellisés bio à base d’ingrédients visibles sur la liste INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Cette dernière doit impérativement figurer au dos des contenants des produits. Le secret de la slow cosmétique implique également une recherche de produits indispensables pour la peau et qui ne créent pas de besoins superflus. Enfin, le respect de la Nature et de l’Homme de l’éthique du mouvement écarte tous les ingrédients obtenus grâce à la chimie de synthèse et la pétrochimie ainsi que ceux qui polluent l’environnement.